Le cannabidiol a-t-il des propriétés médicinales ?

Le CBD figure en bonne place dans le top 10 des cannabinoïdes les plus populaires. Les études scientifiques à son sujet se multiplient. En quelques décennies, elles ont mis à jour le potentiel thérapeutique extrêmement prometteur de cette molécule. Vous vous demandez quelles sont les propriétés médicinales du CBD ? Faisons le point ensemble. 

Le chanvre : une plante millénaire aux vertus thérapeutiques

L’utilisation thérapeutique du chanvre dans l’Antiquité

Qui a dit que le cannabis était le médicament du futur ? En réalité, l’usage du chanvre médicinal remonte au premier siècle avant Jésus-Christ ! La médecine chinoise, notamment, le recommande pour traiter les rhumatismes, le paludisme, les troubles digestifs et gynécologiques. En Inde, l’usage du cannabis rituel et thérapeutique est vieux de 3000 ans. Tranquillisant, antibiotique, antalgique, aphrodisiaque… Le chanvre est utilisé à des fins médicinales pendant des siècles dans de nombreux pays. Au XXème siècle, la médecine le remplace par la morphine dans les protocoles anti-douleur. Retiré de la pharmacopée en 1953, la législation le relègue alors au rang de stupéfiant, et son utilisation devient largement prohibée.

La découverte du système endocannabinoïde replace le chanvre sous les feux de la rampe

Dans ce contexte, la découverte en 1992 du système endocannabinoïde au sein du corps humain fait l’effet d’une bombe à l’intérieur de la communauté scientifique. En effet, son rôle dans le maintien de l’homéostasie interne change radicalement le regard du corps médical sur les cannabinoïdes. Les études scientifiques s’enchaînent.  Elles analysent notamment les effets bénéfiques du THC sur les malades du SIDA, d’Alzheimer, de Parkinson ou encore de sclérose en plaque. 

Zoom sur les propriétés médicinales du CBD 

CBD et récepteurs endocannabinoïdes

Il faudra plusieurs années avant que la science n’étudie les propriétés médicinales du cannabidiol. Rapidement, les études font état de résultats très encourageants. De plus, le CBD est dépourvu d’effets psychotropes, contrairement à son cousin THC. Mieux : lorsqu’il agit avec les récepteurs de cannabinoïdes CB1 & CB2, le CBD aurait un rôle inhibiteur sur les effets négatifs du THC ! D’autre part, les propriétés thérapeutiques du CBD agiraient directement lorsque ce composé est relié à d’autres récepteurs présents dans le corps humain :

  • le GPR55, un récepteur crucial pour le maintien de l’équilibre métabolique agissant sur  la sécrétion d’insuline, la régulation de l’appétit, le fonctionnement gastro-intestinal ;
  • le 5HT1A, l’un des récepteurs du système nerveux central et périphérique.  Activé par la sérotonine, il impacte nos fonctions cognitives. Il affecte aussi notre humeur, notre appétit ou encore la capacité de notre corps à la thermorégulation. 

L’effet d’entourage

Les études les plus récentes s’accordent sur un point : l’effet d’entourage décuplerait l’efficacité du CBD. Un extrait de plante à forte teneur en CBD serait donc plus efficace d’un point de vue thérapeutique qu’un extrait de cannabidiol utilisé sous sa forme pure. Ainsi, il semblerait que pour être pleinement efficient, le CBD doive agir en synergie avec tous les autres cannabinoïdes présents dans un plant de cannabis. Dès lors, l’utilisation d’un spectre complet de cannabinoïdes à forte concentration en CBD serait davantage recommandée que la consommation de CBD pur. 

L’interaction du CBD avec le corps humain ouvre la voie à d’innombrables possibilités thérapeutiques. Légalement, les fabricants de CBD ne sont pourtant pas encore autorisés à revendiquer les vertus thérapeutiques des produits qu’ils commercialisent… Pour en savoir plus sur l’efficacité du cannabidiol par pathologies, consultez dès maintenant notre article sur les études scientifiques majeures menées sur le sujet !

      Guide des CBD Shop | Avis | Code Promo | zeCBD™
      Logo