Les différences entre le CBD et le THC du cannabis

Le CBD et le THC sont deux molécules présentes dans les plants de cannabis parmi des centaines d’autres. Toutes les deux font partie de l’ensemble des cannabinoïdes. Le CBD signifie concrètement “Cannabidiol” et se retrouve principalement dans la composition chimique du Cannabis Sativa. Le THC signifie concrètement “Tétrahydrocannabidiol” et est le principal composé psychoactif présent dans le cannabis.

Comment interagissent les cannabinoïdes avec le corps humain ?

Le CDB, et le THC, interagissent directement avec le corps humain à travers ce qu’on appelle le système endocannabinoïde. Ce système dit “endocannabinoïde” est une série de récepteurs naturels principalement situé au niveau du cerveau, de la moelle épinière, et du système nerveux. On dénombre pour l’heure deux récepteurs à cannabinoïdes : le CB-1 et le CB-2. Ces récepteurs ont principalement pour effet d’activer et de stimuler une réponse naturelle du corps face notamment à la douleur, à l’anxiété, ou encore le stress par exemple.

Le rôle clé de ce système endocannabinoïde serait de maintenir, ou de rétablir, ce qu’on appelle l’homéostasie. L’homéostasie a été découvert en 1866 par le médecin et physiologiste français Claude Bernard. Cela correspond à la capacité d’un système organique à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur. Et cela quelles que soient les contraintes externes qui peuvent être exercées sur lui. On peut ainsi citer : la température corporelle, la glycémie, la pression sanguine, ou encore le rythme cardiaque.

Quels sont les effets du THC sur le système endocannabinoïde ?

Le THC a un effet psychoactif. Concrètement, cela veut dire dire qu’il peut modifier : notre humeur, notre comportement, notre perception des choses, notre cognition. C’est ce que ressentent les fumeurs de cannabis.

Certains ressentent parfois un effet dit de “high” qui leurs procureraient relaxation, des sens plus affûtés, et un fort appétit en nourriture. Un effet serait aussi à noter sur le sentiment de douleur physique, mais aussi moral lors de dépression, ou encore un remède face à des envies de nausées, face à l’insomnie, ou le manque d’appétit.  La consommation de cannabis récréatif procurerait aussi une certain euphorie, un rire facilité, un effet cérébral puissant en somme comparable à une sensation d’ébriété. Mais il est aussi indéniable qu’un fort sentiment d’anxiété, voire de paranoïa peut être induit par la consommation de THC.

Quels sont les effets du CBD sur le système endocannabinoïde ?

Récemment découvert, le CBD est réputé pour être un cannabinoïde non psychoactif. Le CBD aurait un effet antagoniste au THC en neutralisant les effets secondaires néfastes comme l’anxiété, la paranoïa, l’altération des sens et de la perception des choses. Le CBD adoucirait les effets toxiques du THC. Encore plus étonnant, le CBD permettrait d’augmenter dans le temps les effets positifs du THC en limitant sa dégradation par le foie. Le CBD aurait dont un rôle modulateur sur celui du THC avec des effets plus doux, relaxants, durables et moins psychoactifs.

Quels sont les effets de la consommation de CBD sans THC ?

En consommant du CBD quasi-pur, c’est à dire sans présence de THC, le consommateur ne subira forcément aucun effet psychoactif lié au THC. C’est à dire que sa consommation n’entraîne aucune modification ni altération de l’esprit humain. Le perception des sens, et le ressenti des événements restent donc identique avant et après la consommation de CBD. La perception de l’espace temps est la même. Et le fonctionnement cognitif identique. Votre état de conscience restera donc le même, et vos prises de décision ne seront pas altérées. La consommation de CBD n’a également aucune influence sur la libido, ou sur votre capacité de concentration. La nature de vos interactions sociales n’en sera donc pas changée. Tout au mieux, le CBD pourrait alors procurer un léger sentiment de tranquillité, de zénitude. Mais aucune euphorie, sensation d’ivresse, ou modification de notre perception des sens liées au THC.

Mais le CBD aurait en plus des vertus médicinales. La recherche scientifique se concentre ainsi sur le CBD depuis ces 10 dernières années. On peut citer parmi les axes de recherche : la réduction et la prévention d’inflammations, de nausées, de diabètes, d’alcoolisme, de TSTP (ou PTSD), de schizophrénie, d’arthrose rhumatoïde, d’épilepsie, de maladies cardiovasculaires, anti-psychotique, anxiolytique. Il agirait également comme anti-douleur, anti-spasmodique musculaire et anti-douleurs neuropathiques.

Enfin, la consommation de CBD n’entraînerait pas non plus de formes de dépendance. Aucun trouble ne serait à déplorer en cas d’arrêt de sa consommation après une consommation quand bien même régulière et quotidienne. Bien au contraire même puisque le CBD est désormais utilisé en guise de traitement pour lutter contre des formes de dépendance au tabac ! Mais aussi face aux drogues dures de type cocaïne. Ainsi que pour les phénomènes de dépendance au jeu …

Découvrez-ici plus d’informations sur les propriétés médicinales du CBD, sur ses bienfaits thérapeutiques. Ou consultez notre annuaire et classement TOP-10 des meilleurs CoffeeShop pour acheter du CBD.

      Créer un nouveau compte
      Réinitialiser le mot de passe