Bienfaits médicinaux du CBD : que dit la science ?

Légalisation des produits à base de CBD, intensification de la culture de chanvre sans THC, multiplication des CBDshops : le cannabidiol a le vent en poupe ! Si le grand public ne l’a découvert que récemment, la science s’intéresse au CBD depuis de nombreuses années. Et pour cause : on lui prête des vertus médicinales puissantes, efficaces sur les pathologies les plus sévères. Le point sur les recherches scientifiques majeures concernant les bienfaits thérapeutiques du CBD.

Les vertus médicinales du CBD contre les douleurs et inflammations 

La science s’intéresse notamment aux propriétés analgésiques et anti inflammatoires du CBD :

  • Selon cette étude, menée par le Département de toxicologie et de pharmacologie de l’université de médecine du Mississipi (USA) et publiée en 2015 dans la revue Bio organic and Medical Chemistry, le cannabidiol et ses analogues pourraient être utilisés pour réduire les inflammations.
  • Les chercheurs du Département de Biochimie et Pharmacologie molléculaire de l’université du Massachussets (USA) ont quant à eux étudié l’influence du CBD sur les récepteurs impliqués dans le contrôle de l’inflammation. L’étude fait état d’une sous-exploitation du potentiel thérapeutique du CBD, aux vertus comparables à celles du THC mais sans les effets psychotropes de ce dernier…
  • Enfin, cette étude menée par le Centre Lautenberg pour la recherche contre le cancer, en Israël, a montré que le CBD pouvait avoir une action antalgique efficace, sans pour autant présenter d’effets secondaires comparables aux médicaments traditionnels.

Les bienfaits thérapeutiques du CBD contre l’anxiété, la dépression, les crises d’angoisse et de panique 

Les vertus anxiolytiques du cannabidiol ont fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques :

  • The American Society for Experimental NeuroTherapeutics a publié en 2015 cet article. Il mentionne le potentiel des traitements au cannabidiol contre les troubles de l’anxiété.
  • En 2012, la Revue Brésilienne de Psychiatrie publie un dossier sur les propriétés anxiolytiques du CBD.
  • Les effets antidépresseurs et anxiolytiques du CBD ont également été analysés en 2018 par le Département de Pharmacologie de l’École de Médecine de l’Université de São Paulo (Brésil). Les résultats font état d’un profil thérapeutique prometteur pour le cannabidiol, qui agirait rapidement et efficacement sur les syndrômes dépressifs.

Le CBD contre les crises d’épilepsie 

  • Avez-vous déjà entendu parler de la petite Charlotte Figi ? Les parents de cette petite américaine souffrant de troubles épileptiques sévères ont oeuvré à la création d’une variété de cannabis CBD spécifiquement orientée vers cette pathologie.
  • En outre, The New England Journal of Medecine a publié en 2018 les conclusions très favorables du Docteur Devinsky, concernant l’utilisation de CBD contre le syndrôme Lennox-Gastaut.

Le CBD comme antipsychotique 

Le cannabidiol permettrait également de traiter certaines psychoses. C’est ce que tendent à prouver les études ci-dessous :

Le CBD contre la nausée et les vomissements 

Les chercheurs du Département de Psychologie et Neurosciences de l’Université de Guelph (Canada) ont étudié à plusieurs reprises les propriétés antiémétiques du CBD. Le British Journal of Pharmacology publie en 2011 une étude montrant une amélioration significative des nausées induites par la chimiothérapie sur des sujets traités au cannabidiol. 

Le CBD contre les maladies inflammatoires de l’intestin 

  • Cet article publié en 2011 dans la revue PLOS one montre les propriétés du cannabidiol à réduire les inflammations intestinales.
  • Les acteurs de la médecine alternative, douce et naturelle s’intéressent eux-aussi de près aux vertus du CBD. Le journal d’autorité en la matière, Phytothérapie Research, publie 2 ans plus tard les conclusions d’une équipe de chercheurs italiens de l’Université de Rome et de Naples. Ces derniers identifient le cannabidiol comme une molécule très prometteuse pour l’élaboration des futurs traitements des troubles inflammatoires de l’intestin.

Le CBD contre la sclérose en plaques 

Le Département de Physiologie et Pharmacologie de l’université de Tel-Aviv étudie depuis de nombreuses années les potentielles vertus thérapeutiques du CBD. EN 2011, les chercheurs mettent en avant les améliorations notoires constatées chez les sujets souffrant de scléroses multiples. Ils observent notamment une réduction significative des phénomènes de neuro-inflammation et de neuro-dégénérescence. 

Le CBD en traitement contre l’acné 

Selon une équipe de chercheurs de l’Université de Debrecen (Hongrie) le CBD pourrait être le nouveau composé anti-acné. Les propriétés anti-inflammatoires des phytocannabinoïdes en feraient un traitement de choix pour les inflammations cutanées.

Le CBD contre les troubles neurologiques et neuro psychiatriques 

  • En 2008, le journal Phytotherapy Research consacre un dossier complet au potentiel thérapeutique du cannabidiol dans la lutte contre les troubles du SNC (Système Nerveux Central).
  • Le Département de Neurobiologie Cellulaire, Moléculaire et Développementale de Madrid  étudie en 2011 les effets du CBD sur les cellules microgliales. L’étude met en lumière l’action régulatrice du cannabidiol sur ces cellules, et son potentiel curatif élevé sur les maladies neurologiques. 
  • En 2016, les chercheurs du Département de Pharmacologie l’Université de Médecine de São Paulo font une découverte de taille. Selon cette étude, le CBD affecterait la plasticité des synapses et encouragerait la neurogénèse. 

Le CBD contre l’addiction aux drogues  

  • L’addiction aux stupéfiants pourrait être combattue efficacement grâce au cannabidiol. C’est du moins ce qu’affirme cette étude de 2015, menée par le Centre de Recherches du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal, en partenariat avec son Département de Psychiatrie.
  • La même année, la revue Neurotherapeutics a mis en avant le rôle du cannabidiol dans la lutte contre l’addiction aux opiacés.
  • Le CBD pourrait aussi aider les fumeurs à diminuer leur consommation de tabac, en phase de sevrage mais également sur le long-terme, selon ce rapport d’étude de l’Unité Clinique de Psychopharmacologie du Collège Universitaire de Londres

Le CBD pour améliorer le traitement des fractures 

En mars 2015, le Journal of Bones and Mineral Research révèle les conclusions prometteuses d’une recherche menée en Israel. L’équipe du professeur Mechoulam y montre que le cannabidiol (CBD) accélère la cicatrisation des fractures d’os en stimulant l’activité des ostéoclastes.

Le CBD contre le cancer 

La popularité du CBD ne fait qu’augmenter auprès des chercheurs pour ses nombreuses propriétés anti-tumorales. En inhibant la création de nouveaux vaisseaux sanguins nécessaire à l’expansion de la tumeur, le cannabidiol exerce une action anti-angiogénique. Le British Journal of Pharmacology publie en 2012 les conclusions en ce sens de l’équipe de recherche du Département Biomédical de l’Université d’Insubrie (Italie).

Le CBD en guise de protection de la vésicule

Le CBD en traitement du diabète 

Le Cannabidiol (CBD) serait capable d’atténuer les effets du diabète, comme en témoigne cet article publié dans la revue Autoimmunity en avril 2006. Il permettrait aussi de traiter la cardiomyopathie diabétique ou la rétinopathie diabétique,   deux complications liées à cette maladie. 

À l’heure actuelle, la législation n’autorise pas encore à promouvoir les bienfaits thérapeutiques du CBD. Cependant, les études scientifiques se multiplient et l’opinion du corps médical évolue. Vous voulez en savoir plus sur l’impact du cannabidiol sur notre organisme ? Consultez dès maintenant notre article sur le système endocannabinoïde du corps humain !

  1. […] ce contexte, la découverte en 1992 du système endocannabinoïde au sein du corps humain fait l’effet d’une bombe à l’intérieur de la communauté […]

    Guide des CBD Shop | Avis | Code Promo | zeCBD™
    Logo