Le CBD pour soulager la migraine : quels avantages ?

Qui n’a jamais eu mal à la tête ? Les céphalées sont des troubles très fréquents, souvent banalisés. Traitées en automédication, elles disparaissent rapidement… pour les plus chanceux. Cependant, tous les maux de tête ne sont pas des migraines. Pour soulager les douleurs intenses qu’elles occasionnent, le cannabidiol représente une alternative naturelle efficace, plus douce que les traitements classiques. Le CBD contre la migraine : découvrez pourquoi ça marche !

CBD contre migraine

Origines et symptômes de la migraine

Un trouble très répandu

Si tous les maux de têtes chroniques ne sont pas des migraines, ce trouble est néanmoins très répandu. Selon l’INSERM, cette maladie neurologique touche 15 % de la population mondiale ! Appartenant à la classe des céphalées primaires, les symptômes de la migraine sont les suivants :

  • mal de tête intense, insoutenable ;
  • douleur en hémicranie (un seul côté de la tête est touché)  ;
  • impression de sentir les battements de son cœur à l’intérieur du crâne ;
  • nausées et vomissements  ;
  • intolérance au bruit ou à la lumière  ;
  • persistance des symptômes durant plusieurs heures  ;

Dans certains cas, la céphalée s’accompagne de troubles visuels, sensitifs ou encore moteurs : c’est la migraine avec aura, dont les symptômes sont totalement irréversibles. 

Facteurs génétiques et facteurs déclencheurs de la migraine

Il existe une prédisposition génétique aux troubles migraineux chroniques. En effet, on connaît depuis le 19ème siècle le caractère héréditaire de la migraine. La recherche a identifié plus d’une dizaine de gènes impliqués dans le déclenchement des crises, notamment dans le cas des migraines avec aura. 

Bien souvent, des facteurs déclenchants favorisent l’apparition des céphalées. Ils correspondent à un changement d’état (interne ou externe) affectant le patient :

  • variations du cycle hormonal ;
  • fluctuations émotionnelles ;
  • manque de sommeil ;
  • changement de climat ;
  • surmenage intellectuel ou physique ;
  • intolérance à un aliment particulier (chocolat, vin, alcool fort…)

Ces déclencheurs sont différents d’une personne à l’autre : les identifier pour ensuite les éviter est une bonne stratégie pour réduire la fréquence des crises de migraine chronique. 

Traitements anti-migraineux classiques

La Société Française d’Étude des Migraines et Céphalées préconise différents traitements pour soulager les personnes migraineuses :

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • les triptans  ;

Cependant, ces différents médicaments présentent des effets secondaires potentiels lourds. Il est donc recommandé de ne pas dépasser huit jours de traitement par mois. En effet, leur consommation régulière et prolongée induit une augmentation des risques de céphalées par abus médicamenteux. De plus, certains traitements vaso-constricteurs sont contre-indiqués pour les patients souffrant d’antécédents vasculaires. Enfin, le paracétamol en automédication doit faire l’objet de précautions : plusieurs campagnes d’information ont mis en avant sa toxicité hépatique en cas de surdosage . 

L’utilisation du CBD contre la migraine 

L’action régulatrice des cannabinoïdes sur l’organisme

Comme tous les mammifères, notre organisme possède un système endocannabinoïde chargé d’assurer la régulation de nos phénomènes physiologiques internes. Ce système est constitué d’un réseau de récepteurs endocannabinoïdes :

  • les récepteurs CB1 se trouvent dans le système nerveux central et périphérique ;
  • les récepteurs CB2 sont présents dans les cellules du système immunitaire. 

Le cannabis possède des composants naturels appelés cannabinoïdes, qui agissent sur ces récepteurs et affectent leur fonctionnement. Ils ont notamment la faculté de calmer les signaux liés à la douleur, à la nausée ou aux spasmes musculaires ! Le Tétrahydrocannabinol est le cannabinoïde thérapeutique le plus utilisé à ce jour. Cependant, son caractère psychoactif le place dans la catégorie des stupéfiants. Les effets secondaires du THC sont réels (euphorie, paranoïa…) et il ne peut donc pas être commercialisé librement. 

Le cannabidiol, au contraire, ne présente aucun effet secondaire ni risque d’accoutumance. Il agit naturellement sur les récepteurs CB1 pour aider le système endocannabinoïde à restaurer l’équilibre interne du patient.

Le cannabidiol : un remède naturel contre la migraine

CBD contre migraine : ce n’est pas nouveau. En effet, on utilise le cannabis pour traiter les maux de tête et les migraines depuis la nuit des temps ! Les dernières études impliquant les cannabinoïdes dans le traitement de la migraine sont très prometteuses. Ainsi, il semblerait que l’action des cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes présents dans le chanvre permettent :

  • de lutter contre la douleur, via l’activation des récepteurs CB1 et CB2 ;
  • d’agir sur les phénomènes vasculaires liés aux migraines en régulant le taux de sérotonine dans l’organisme.

Utilisation et dosage des produits au CBD

Non psychoactifs et non addictifs, les produits au CBD sont commercialisés légalement en France et dans de nombreux pays du monde. L’administration d’huile de cannabidiol par voie sublinguale (prise directe sous la langue) permet de bénéficier rapidement des effets antalgiques du cannabis en cas de crise. Néanmoins, différents modes de consommation existent et conviennent à une utilisation préventive, pour diminuer naturellement la fréquence des céphalées chroniques. Attention : des interactions médicamenteuses existent entre le CBD et certains antidépresseurs, contraceptifs oraux, antalgiques, anticoagulants, sédatifs et médicaments pour la thyroïde. Mentionnez toujours à votre médecin votre consommation de CBD et demandez son avis en cas de doute. 

Assurez-vous de toujours consommer un produit élaboré par un laboratoire certifié, à partir de plants d’origine contrôlée. Consultez dès à présent notre sélection de produits à base de cannabis légal pour lutter contre la migraine !

Guide des CBD Shop | Avis | Code Promo | zeCBD™
Logo
Shopping cart