CBD vs. THC : des cousins bien éloignés

Issus des plants de cannabis, CBD et THC sont deux cannabinoïdes parmi des centaines d’autres. Souvent confondues à tort, ces deux molécules agissent sur notre organisme de manière totalement différente. CBD vs THC : on vous dresse le portrait de deux cousins très éloignés !

CBD vs THC : 2 cannabinoïdes influant sur notre organisme

Phytocannabinoïdes et endocannabinoïdes

Le CBD, ou “cannabidiol” se retrouve principalement dans la composition chimique du Cannabis Sativa. Le THC, ou “tétrahydrocannabidiol” est le principal composé psychoactif présent dans le cannabis. CDB et THC sont donc deux phytocannabinoïdes. Ils interagissent directement avec le corps humain à travers le système endocannabinoïde : une série de récepteurs naturels principalement situés au niveau du cerveau, de la moelle épinière et du système nerveux.

On dénombre pour l’heure deux récepteurs à cannabinoïdes : le CB-1 et le CB-2. Ces récepteurs ont pour mission d’activer et de stimuler les réponses naturelles du corps face à la douleur, le stress ou l’anxiété. Le rôle clé de ce système endocannabinoïde est d’assurer l’homéostasie, la capacité d’un système organique à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur. Ainsi, la température corporelle, la glycémie, la pression sanguine, ou encore le rythme cardiaque  restent stables quelles que soient les contraintes externes.

Quels sont les effets du THC sur le système endocannabinoïde ?

Le THC a un effet psychoactif. Il peut donc modifier :

  • notre humeur ;
  • notre comportement ;
  • notre cognition ;
  • notre perception.

C’est ce que ressentent les fumeurs qui consomment un cannabis à forte teneur en THC. Certains ressentent parfois un effet dit de “high” qui leurs procureraient relaxation, des sens plus affûtés, et un fort appétit en nourriture. Le THC produirait aussi un effet notable sur le sentiment de douleur physique, le moral lors de dépression, ou encore face aux envies de nausées, à l’insomnie, ou au manque d’appétit. La consommation de cannabis récréatif procurerait aussi une certaine euphorie, et des effets puissants comparables à une sensation d’ébriété. Mais il est aussi indéniable qu’un fort sentiment d’anxiété, voire de paranoïa peut être induit par la consommation de THC.

Quels sont les effets du CBD sur le système endocannabinoïde ?

Découvert plus récemment, le CBD est reconnu pour être un cannabinoïde non psychoactif (à la différence du THC). Le cannabidiol aurait même un effet opposé au THC en neutralisant ses effets secondaires les plus néfastes tels que l’anxiété, la paranoïa, l’altération des sens et de la perception du réel. Encore plus étonnant, le CBD permettrait d’augmenter dans le temps les effets positifs du THC en limitant sa dégradation par le foie. Il aurait donc un rôle modulateur sur le THC induisant des effets plus doux, relaxants, durables et bien moins psychoactifs.

Quels sont les effets de la consommation de cannabis sans THC ?

Le CBD : un phytocannabinoïde légal et non-addictif

En consommant du CBD pur, c’est à dire sans  tétrahydrocannabidiol, le consommateur ne subira aucun des effets psychoactifs liés au THC. En effet, la consommation de cannabidiol n’entraîne pas de modification ni altération de l’esprit : la perception sensorielle et le ressenti des événements restent absolument identiques avant et après l’absorption de CBD. Cela est également vrai pour :

  • la perception de l’espace-temps ;
  • le fonctionnement cognitif ;
  • l’état de conscience ;
  • la prise de décisions ;
  • la libido ;
  • la capacité de concentration ;
  • la nature des interactions sociales.

Finalement, le CBD procure à l’utilisateur un léger sentiment de tranquillité et de zénitude, mais il conserve une totale maîtrise de soi.

Le potentiel thérapeutique du cannabidiol à l’étude

Les vertus médicinales de cette incroyable molécule ont fait l’objet de nombreuses études ces dernières années. D’ailleurs, la science s’intéresse principalement aux propriétés thérapeutiques du cannabidiol dans la lutte contre :

  • le diabète
  • l’alcoolisme
  • la schizophrénie
  • l’arthrose rhumatoïde
  • l’épilepsie
  • le TSTP (ou PTSD)
  • les maladies cardiovasculaires

Le CBD serait également performant dans la réduction et la prévention des inflammations et agirait comme anti-douleur, anti-spasmodique musculaire, anti-psychotique, anti-douleur neuropathique et anxiolytique. Enfin, et contrairement au THC, la consommation de CBD n’entraîne aucune forme de dépendance, même en cas de consommation régulière et quotidienne. Bien au contraire ! Le CBD est désormais utilisé comme traitement contre l’addiction au tabac, mais aussi à certaines drogues dures. De plus. les phénomènes de dépendance au jeu pourraient également être traités grâce à ce cannabinoïde aux multiples vertus.

Pour beaucoup, le cannabidiol est le grand gagnant du match CBD vs THC ! En France, pourtant, le CBD n’est pas encore considéré comme un médicament et reste officiellement un complément alimentaire. Cette molécule naturelle peut être consommée librement si sa composition intègre moins de 0,2 % de THC. D’autres dérivés du cannabis (CBG, CBN) sans THC présentent également des vertus relaxantes et apaisantes : retrouvez plus d’informations à ce sujet dans la section Guide de Zecbd !

      Guide des CBD Shop | Avis | Code Promo | zeCBD™
      Logo