Peut-on cultiver soi-même du cannabis CBD ? Comment faire ?

Vous souhaiteriez cultiver du cannabis pour produire votre propre CBD ? Sachez que les plants de chanvre (ou cannabis en latin) sont faciles à cultiver en extérieur comme en intérieur. Toutefois, avant de vous lancer tête baissée, il est indispensable de bien comprendre les besoins fondamentaux des plants de marijuana. On fait le point sur les bases de la culture du cannabis !

1 – Les besoins en lumière du cannabis

La lumière est indispensable aux plantes de cannabis pour réaliser la photosynthèse. En extérieur, c’est facile : ce sera la lumière naturelle. En intérieur, il faudra vous procurer une lampe adaptée à la culture indoor imitant la lumière du soleil. Les ampoules CFL, HPS, MH ou encore les lampes à LEDs horticoles font parfaitement l’affaire pourvu que vous choisissiez le modèle adapté. Les besoins en lumière du chanvre varient en fonction de son cycle de vie :

  • pendant la période de croissance, la marijuana a besoin de 12h de lumière par jour ;
  • en période de floraison, il faudra éclairer vos pieds de cannabis 8h par jour uniquement.

2 – Le milieu et les conditions de culture

Différents éléments peuvent accueillir votre culture de cannabis. Même si la terre reste le milieu de culture le plus répandu, de nombreux cultivateurs utilisent d’autres substrats pour faire pousser du chanvre :

  • la laine de roche est un support de choix en hydroponie : sa nature modulaire est idéale pour accueillir et laisser croître le système racinaire des jeunes pousses. De plus, sa matière ultra absorbante présente l’avantage de retenir l’eau et d’en redistribuer les nutriments de manière uniforme.
  • Le substrat coco est également prisé pour les cultures en hydroponie. Sa granulométrie peut être adaptée en fonction du système d’arrosage utilisé.
  • La perlite est un composé très apprécié pour ses propriétés drainantes. Ce substrat limite les risques de sur-arrosage et aide à bien réguler les niveaux de PH.

3 – Ventilation de l’air en culture indoor

Pour une croissance saine, le cannabis a besoin d’un air renouvelé constamment. En extérieur, le vent fera le job naturellement. Mais en intérieur, une fois encore, il faudra vous équiper. Nous vous conseillons d’acquérir un extracteur et un ventilateur pour procurer à vos plants un apport continu en air frais. Si vous ne faites pas circuler l’air artificiellement, vos pieds de cannabis risquent de rapidement s’abîmer. En effet, l’air statique favorise les nuisibles, les moisissures et nuit gravement à la qualité de votre future récolte !

4 – Les besoins en eau des plants de chanvre

A l’instar de tout être vivant, l’eau est un élément fondamental pour vos plants de chanvre. L’arrosage apporte à vos plants les nutriments nécessaires à sa croissance : ne le négligez pas ! Comment bien arroser ses pieds de cannabis ? Ce procédé n’est pas si simple, et de nombreux cultivateurs débutants en font les frais. Il convient de bien doser la quantité d’eau que vous administrez à vos plantes :

  • un arrosage irrégulier et faible nuit à la croissance du cannabis. Si vous sous-estimez ses besoins en eau, votre plant sera dans l’incapacité de se développer correctement.
  • Sur-arroser le chanvre est encore plus problématique, car il risque de développer des agents pathogènes, de la moisissure au niveau des racines, et attirer des nuisibles !

Pour pallier à ces problèmes et instaurer une bonne routine d’arrosage pour vos plantes, il suffit d’installer un système de goutte à goutte. Celui-ci distribuera lentement mais sûrement la quantité d’eau dont le cannabis a besoin, tout en laissant au substrat le temps de bien la drainer. Les plus bricoleurs pourront fabriquer eux-même un goutte à goutte pour culture indoor. Cependant, de nombreux dispositifs existent dans le commerce, du plus simple au plus sophistiqué… vous pourrez même acquérir un système d’irrigation connecté, directement relié à votre smartphone !

5 – Respecter une bonne température de culture

Le cannabis est une plante robuste, qui s’épanouit dans des climats très différents. Pour autant, comme tous les végétaux, elle ne peut pas créer sa propre chaleur. La température idéale pour cultiver du cannabis se situe entre 20 et 27 degrés Celsius.  Le cultivateur doit donc se charger de contrôler ce paramètre, car des variations trop importantes peuvent générer du stress et affecter la santé globale des plants :

  • une chute de température inhibe la croissance de la plante et ralentit son rendement potentiel. Elle court le risque de ne jamais arriver à maturité, et vous pouvez faire une croix sur les belles têtes bien juteuses dont vous rêvez !
  • À l’inverse, une température trop élevée accélère le métabolisme de la plante. Ses besoins en eau, lumière, CO2 et nutriments augmentent significativement. Si vous n’opérez pas les ajustements nécessaires, elle ne pourra pas se développer correctement.

6 – Les besoins en engrais en nutriments

Les engrais sont des éléments riches en nutriments, capables de booster considérablement le développement du cannabis. Synthétiques ou naturels, ils existent sous forme liquide ou granuleuse et sont vendus en ligne chez les bons fournisseurs de matériel CBD. Vous êtes adepte du bio ? Dans ce cas, il existe des alternatives efficaces aux engrais chimiques :

  • le compost, qui améliore la qualité de votre substrat et apporte aux plantes des nutriments facilement accessibles ;
  • l’eau de coco, connue pour agir comme stimulateur de croissance du cannabis. Ce cocktail de vitamines, cytokines et acides aminés procure tonus et vigueur à vos pieds tout au long de leur croissance.
  • Le marc de café possède également des propriétés bénéfiques pour les plantes. Il libère de hauts niveaux d’azote, éloigne les parasites et masquera l’odeur du chanvre dans votre placard…

7 – Le contrôle de l’humidité 

Le contrôle de l’humidité en intérieur est très important, de la graine à la fleur. Les feuilles aspirent l’humidité atmosphérique dans le cadre de leurs fonctions au quotidien. Une humidité bien équilibrée permet d’avoir un environnement sain, sans nuisibles ni moisissures. Pour contrôler l’humidité dans votre espace de culture :

  • installez un déshumidificateur pour extraire la vapeur produite en excédent ;
  • augmentez la distance entre les plantes ;
  • utilisez un ventilateur pour renouveler l’air dans l’espace de culture.

Prêt à lancer votre culture de cannabis à la maison ? Dans ce cas, choisissez bien vos graines de chanvre CBD ! Avec beaucoup d’amour et une bonne dose de patience, vous récolterez de grosses têtes de weed parfumées à souhait…

Guide des CBD Shop | Avis | Code Promo | zeCBD™
Logo
Shopping cart